Historique des Pépinières Imbert


 
 

Histoire des Pépinières Imbert depuis 1840

 
 
 
 

Carte de Visite de Louis Imbert des pépinières imbert

Carte de Visite de Louis Imbert


 

Les Pépinières Imbert ont été créé en 1840 par Louis Imbert à St Didier au Mont d’or dans le Rhône (69). Cette situation géographique regroupait déjà de nombreux avantages : climatique, économique, et commerciaux. Cette entreprise familiale produit des arbres fruitiers, des végétaux d’ornement, et des légumes sur une superficie de 3ha.

 
 
 
 
 
Son fils Jean-Antoine l’aidera et lui succédera par la suite.

Jean-Antoine Imbert aura un fils Louis qui prendra la tête des pépinières après lui, et créa une petite entreprise de parcs et jardins.

Après la seconde guerre mondiale, la quatrième génération de la famille Louis Imbert, le fils de Louis prénommé également Louis, poursuit l’activité en agrandissant la pépinière et en développant l’entreprise de Parcs et jardins. En effet, cette période est fortement marquée par la volonté d’effacer les horreurs de la guerre, et des secteurs tels que l’aménagement paysager connaissent une croissance démesurée. Les pépinières se sont donc tournées vers ce marché porteur. L’entreprise d’espaces verts, sera le client majoritaire de l’entreprise de production.
 
 
 
 

Une pépinière en perpétuelle croissance

 
La croissance constante des pépinières, amènera André fils de Louis à délocaliser la production en 1960. Cette date correspond aux premières installations sur le lieu d’exploitation hors sol actuel à Les Chères (69). Ce nouvel emplacement géographique, est aussi stratégique puisqu’il se situe dans la proche périphérie lyonnaise, un grand bassin de consommation, et surtout à proximité de la nationale 6, un axe de communication des plus importants dans la région lyonnaise, ce qui est toujours d’actualité.
 
 
 

Cahier de vente des pépinières imbert de 1924

Cahier de vente année 1924


En 1972, les pépinières Imbert adoptent le statut de Société Anonyme, en même temps qu’elles abandonnent l’activité d’espaces verts, puisque les années 70 – 80 marquent plutôt un besoin de production massive et irraisonnée.

C’est après l’arrivée de la sixième génération en 1981 que le marché horticole national connaît une baisse de l’activité. Les pépinières Imbert qui avaient connu une croissance régulière et conséquente jusqu’à présent, portées par un engouement général, s’essoufflent lentement.
 
 
 
 
 
 
En 1994, alors que Bruno Imbert commence à prendre la succession de son père André Imbert, les pépinières deviennent une SARL. Ce statut confère un mode de gestion et de fonctionnement nettement moins lourd et plus souple que le précédent.

Petit à petit André Imbert se retire de la gestion des pépinières, mais il en reste le propriétaire encore quelques années. En janvier 2008, après que André Imbert ai cédé sa place, le statut de l’entreprise changea à nouveau. Les nouveaux statuts adoptés sont ceux d’une SAS.
 
 
 

Facture par Louis Imbert des pépinières imbert de 1930

Facture année 1930 par Louis Imbert


 
 
En septembre 2008, la septième génération de pépiniériste arrive dans l’entreprise. Julien Imbert fait ses premiers pas en tant que pépiniériste, une fois diplômé de l’École Nationale des Ingénieurs de l’Horticulture et du Paysage.

En septembre 2009, Pauline Imbert, la fille de Bruno, intégrera elle aussi l’entreprise dans le cadre de ces études de commerce.

Ainsi, ce sont sept générations qui se succèdent au sein des Pépinières Imbert. Cette entreprise est restée dans les mains d’une même famille depuis plus de 170 ans.
 
 
 
 
 
 

André, Bruno, Julien, et Pauline Imbert espèrent que cette entreprise familiale perdura encore longtemps dans le paysage de la pépinière Française.