L’Hôtel à insectes

L’hôtel à insectes, le sauveur de notre biodiversité ?

 

Inviter la biodiversité dans son jardin avec un hôtel à insectes, c’est assurer durablement l’équilibre de notre jardin. Un jardin en bonne santé, est un jardin où la population des insectes auxiliaires et ravageurs s’équilibre. Les insectes sont le premier maillon de la chaîne alimentaire, et ils sont essentiels à la vie biologique. À cause de l’urbanisation et de notre changement de vie, les insectes ont de moins en moins de ressources disponibles pour vivre. Nous devons agir !

Faites comme les Pépinières Imbert, en proposant le gîte et le couvert aux insectes en créant un hôtel à insectes. Grâce à ce geste, nous diminuons l’utilisation des produits chimiques qui, à long terme font plus de mal que de bien à notre planète et, nous favorisons la biodiversité qui est essentielle à notre environnement.

Pourquoi construire un hôtel à insectes ?

La destruction de l’environnement, des lieux de biodiversité entraîne la disparition des abris à insectes que sont les bois morts, les troncs et leurs écorces, les branches, les souches, y compris les petites branches mortes sur les arbres sains. Toute cette destruction entraîne une déclinaison de la biodiversité.

Construire un hôtel à insectes est un geste simple et peu couteux qui permettra aux insectes auxiliaires de vos jardins de trouver un abri sûr, et proche de leur « garde-manger » durant l’hiver. Ainsi, dès le printemps ils pourront donc assurer leur rôle de pollinisateurs.

Notre objectif a été de créer un hôtel à insectes simple et peu couteux, afin que tout le monde puisse le reproduire.
Tous les matériaux utilisés mis à part la maison, ont été recyclé au sein de la Pépinière. Les branchages, feuilles, herbes viennent directement de nos terres. C’est ça aussi l’avantage de l’hôtel ; utiliser les éléments naturels de nos jardins !

Quelles sont les caractéristiques principales ?

Différents éléments doivent être mises en place pour créer un hôtel à insectes.

  1.  Vous devez mettre votre hôtel en place au début de l’automne, pour que les auxiliaires y pondent leurs œufs où y trouvent refuge en hiver.
  2. Choisissez un endroit calme, face au soleil et à l’abri des vents dominants. Il faut l’orienter vers l’est ou le sud-est et à proximité de plantes mellifères.
  3. Imperméabilisez la petites maison à insectes pour la protéger de la pluie. N’oubliez pas de le surélever de 30cm pour éviter le contact du sol et de certains animaux nuisibles.
  4. Suivant les matériaux que vous choisissiez vous attirerait différents insectes. Notre objectif, est d’accueillir les insectes pollinisateurs, prédateurs et insectes décomposeurs qui sont en cruel danger actuellement.
  5. Il faut avant tout utiliser des matériaux non traités. L’hôtel doit être conçu pour accueillir des insectes de toutes tailles. Il faut donc prévoir des interstices de différentes dimensions. Attention, ne mélangez pas les différents types d’hébergement, il faut cloisonner l’hôtel par genre d’habitat.

Maintenant que nos recommandations sont faites, c’est parti, on part à la recherche de matériaux !!

Quels matériaux pour quels insectes ?


Tiges de bambous : elles servent d’abris aux abeilles solitaires qui pollinisent les premières fleurs des arbres fruitiers.
Pots de fleurs retournés remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui contribuent à contenir les populations de pucerons
Bûches percées : percé de quelques centimètres de profondeur, cet abri est très apprécié de nombreux hyménoptères comme les abeilles et les guêpes.
Cône de pin : elles vont attirer des chrysopes, coccinelles et carabes.
Écorces : elles vont attirer les carabes qui consomment les limaces, les vers gris et les vers blancs.
Branchage : il va attirer plusieurs insectes comme les syrphes qui consomment une centaine de pucerons par jour ; les hyménoptères, guêpes solitaires qui se nourrissent de pucerons et de chenilles.
Fagots de tiges à moelle : comme les branches de framboisier, de sureau qui offrent des abris idéaux pour différentes autres petites espèces d’hyménoptères.
Feuilles mortes : elles vont attirer les coccinelles et les perce-oreilles.


insectes-pour-hotel-à-insectes